Tell To Treat

Bonjour,

Je m’appelle Aurélie, j’ai 21 ans et je souffre de crises d’angoisses, de problèmes hormonaux et de problèmes de dos.

J’ai lu des histoires semblables à la mienne sur de nombreux sites et dans de nombreux livres. Apparemment, la cause de mes symptômes peut provenir d’un mal-être profond, d’un choc émotionnel et/ou d’une blessure du passé non-cicatrisée. C’est pour cela, qu’il me faut trouver le problème à sa source, et l’écrire ou en parler…

Troisième partie

Cette année-là, on venait d’emménager dans un nouveau village et j’allais faire ma rentrée en Cm2, dans une toute nouvelle école. J’avais déjà du mal à m’intégrer parmi mes camarades de classe, et cet accident n’a rien arranger. J’allais à l’école à reculons, j’avais mal mais je ne pouvais rien dire ni me confier, et puis j’ai commencé à me tordre de douleur. Je n’arrivais plus à retenir mes pleurs. Quand certains avaient de la compassion et me demandaient si j’allais bien, d’autres me surnommait Quasimodo. Voulant me protéger ou éviter que ma (...)

Deuxième partie

Autrefois, je me sentais vivante, libre, comme si rien n’avait d’importance, comme si rien ne pouvait m’arrêter ni m’atteindre. J’étais si forte et tellement fière de mon parcours atypique si je puis dire… mais depuis cet accident en 2006, j’ai l’impression de vivre avec un compte à rebours sur ma tête, près à sonner le glas ultime, et pourtant, cela n’en finit pas… Cela recommence s’en cesse, et rien ni personne ne l’arrête… en vain… Puis il y a cet air dans ma tête, qui me nargue : Je le vis au quotidien ; Et personne ne remarque rien ; Le seul remède (...)

Première partie

Pour cette année 2018, je me lance un défi. Je prends la bonne résolution de tout faire pour guérir de mes crises d’angoisses et de mes problèmes hormonaux. Ces profondes blessures, d’où qu’elles viennent, me détruisent à petit feu et m’empêchent d’avancer. C’est douloureux… pour moi comme pour mes proches… Je ne veux plus les faire souffrir et souffrir comme j’ai tant souffert… Personne n’a tout vu mais tout le monde en a trop vu… La pire de mes craintes, je pense, c’est de devenir seule ou dépendante de quelqu’un, de lui imposer ma faiblesse. (...)

Se soigner et guérir, la différence selon Jacques Salomé

« Il existe une différence fondamentale entre soigner et guérir, la même qu’entre soi-nier et gai-rire. Soigner, c’est tenter de toucher à la cause et aux conséquences de la cause, c’est vouloir réparer, atténuer, voire supprimer le symptôme, c’est essayer d’enrayer la douleur, diminuer la souffrance, alors que guérir suppose d’accéder au sens de la maladie. De permettre à la personne malade d’entendre ce qu’elle crie (avec des maux). La guérison, au-delà des soins médicamenteux, chirurgicaux, médicaux, supposera donc des soins relationnels qui passe par une (...)